Bulletin de ce mois pour les initiés de l'immobilier

Chaque mois, nous publions une série d'articles d'intérêt pour les propriétaires - de l'argent Conseils pour économiser de sécurité, check-lists des ménages, des conseils de rénovation, de vrais secrets d'initiés immobilières. Que vous soyez actuellement sur le marché pour une nouvelle maison, ou non, nous espérons que cette information est d'intérêt pour vous. S'il vous plaît n'hésitez pas à passer ces articles à votre famille et vos amis.

ISSUE #1235
ARTICLE PRINCIPAL

Choisir un nouveau chauffe-eau
Beaucoup de propriétaires attendent que leur chauffe-eau tombe en panne pour chercher un nouvel appareil. Comme ils sont pressés de retrouver leur approvisionnement en eau chaude, ils ne prennent pas le temps de trouver un appareil qui soit à la fois efficace au niveau de la consommation d’énergie et qui convienne à leurs besoins. C’est regrettable car le cout d'achat et d'exploitation d'un chauffe-eau peut varier considérablement selon le type, la marque, le modèle sélectionné et la qualité de l’installation.




Aussi ce mois ci...
Ne payez plus un sou de loyer à votre propriétaire
C'est un rêve que nous avons tous : Être propriétaire de notre maison et de ne plus payer de loyer. Mais, si vous êtes comme la plupart des locataires, vous vous sentez pris au piège entre les murs d'une maison ou d'un appartement qui semble ne pas vous appartenir. Comment pourriez-vous l'être lorsque vous ne pouvez pas planter un clou ou deux sans problème. Vous vous sentez pris dans un engrenage sans aucune possibilité d'en sortir et d'être propriétaire de votre maison.


 
 

Conseils importants pour que vous puissiez vivre en sécurité dans votre maison
Votre maison est beaucoup plus qu'une simple structure physique. C’est l'endroit où vous construisez vos souvenirs, où les rêves sont partagés, où des vies entières sont vécues. Beaucoup de souvenirs y sont conservés – comme par exemple la vidéo des premiers pas de votre bébé, la broche de grand-mère ou les vieilles photos de famille – ils ne peuvent tout simplement pas être remplacés. Voilà pourquoi il est important de tout faire pour protéger votre maison contre le feu et le vol.

Liens rapide
Choisir un nouveau chauffe-eau
Ne payez plus un sou de loyer à votre propriétaire
Conseils importants pour que vous puissiez vivre en sécurité dans votre maison
 

 

Top>>

Choisir un nouveau chauffe-eau

Beaucoup de propriétaires attendent que leur chauffe-eau tombe en panne pour chercher un nouvel appareil. Comme ils sont pressés de retrouver leur approvisionnement en eau chaude, ils ne prennent pas le temps de trouver un appareil qui soit à la fois efficace au niveau de la consommation d’énergie et qui convienne à leurs besoins. C’est regrettable car le cout d'achat et d'exploitation d'un chauffe-eau peut varier considérablement selon le type, la marque, le modèle sélectionné et la qualité de l’installation.

Pour éviter cette situation, vous pourriez faire des recherches dès à présent; avant que vous ne soyez confronté à la nécessité de faire un achat dans l’urgence. Familiarisez-vous dès aujourd'hui avec les options qui vous permettront de faire un choix éclairé lorsque vous devrez acheter un nouveau chauffe-eau.

Types de chauffe-eaux disponibles sur le marché

Au cours des dernières années, un vaste choix de chauffe-eaux est offert aux consommateurs. Les types de chauffe-eaux suivants sont maintenant disponibles sur le marché : stockage d’eau chaude classique, production d’eau chaude à la demande, par pompe à chaleur, par serpentin sans réservoir, chauffage indirect ou utilisant l'énergie solaire. Il est également possible d'acheter des chauffe-eau qui peuvent être connectés au système de chauffage de votre maison.

Chauffe-eaux à stockage

Une variété d'options de carburant sont disponibles pour les chauffe- eau à stockage : électricité, gaz naturel, mazout et propane. Ils varient en capacité de 20 à 80 gallons (75,7 à 302,8 litres). Le dispositif de chauffage fonctionne en libérant de l'eau chaude à la partie supérieure du réservoir lorsque un robinet d'eau chaude est ouvert. Pour remplacer l'eau chaude, l’eau froide pénètre par le bas du réservoir de manière à ce que le réservoir soit toujours plein. Comme la température de l'eau est maintenue en permanence dans le réservoir ces chauffe-eaux occasionnent des pertes d’énergie même lorsqu’aucun robinet n’est ouvert. On appelle ceci le mode veille qui occasionne des pertes d’énergie. Il existe maintenant des modèles de chauffe-eaux à stockage à efficacité énergétique améliorée qui peuvent réduire de façon importante les pertes d’énergie en mode de veille. Ces modèles sont donc plus économiques en terme de cout de fonctionnement.

Chauffe-eaux à la demande

Il est possible d’éliminer totalement les pertes de chaleur du réservoir et de réduire la consommation d'énergie de 20% à 30 % avec un chauffe-eau la demande. Ceux-ci n’ont pas de réservoirs de stockage et prennent moins de place. L'eau circule dans un tuyau en forme de serpentin chauffé par un bruleur à gaz ou un élément électrique. L’eau est ainsi chauffée à la demande. Avec ce type de chauffe-eaux vous ne manquerez jamais d'eau chaude. Toutefois le débit de ces appareils est limité. Les chauffe-eaux à la demande produisent un débit d’eau chaude variant de 2 à 4 gallons (7,6 à 15,2 litres) par minute. Ce débit peut suffire si vous n’utilisez pas l'eau chaude à plus d'un point à la fois (par exemple, la douche et la lessive en même temps). Pour répondre à la demande d'eau chaude lorsque plusieurs robinets sont utilisés en même temps, deux ou plusieurs chauffe-eaux peuvent être installés en parallèle. Bien que les chauffe-eaux à la demande avec bruleur au gaz ont tendance à avoir des débits plus élevés que ceux équipés d’un élément chauffant électrique, la veilleuse d’allumage du gaz peut gaspiller de l'énergie (même si aucune eau n’est chauffée). Cependant, la quantité d'énergie consommée par une veilleuse est assez faible.

Chauffe-eau couplé à une pompe à chaleur

Les chauffe-eaux couplés à une pompe à chaleur utilisent l'électricité pour actionner un compresseur. Ils fonctionnent comme des réfrigérateurs inversés. Ils peuvent être achetés avec la pompe séparée ou intégrés à un réservoir. La pompe peut aussi être connectée à un réservoir existant. Ces systèmes ont un cout initial élevé. Ils exigent également une installation dans un environnement qui offre une fourchette de température comprise entre 40 à 90°F (4,4 à 32.2°C) sur toute l’année. Ils doivent aussi être installés dans des espaces de 1 000 pieds cubes (28,3 mètres cubes) d’air autour de l’installation. Pour être efficaces ils doivent être dans un espace offrant un excès de chaleur comme les chaufferies. Ils ne fonctionnent pas bien dans un espace froid.

Chauffe-eau à serpentin sans réservoir chauffe-eau à chaleur indirecte

Le système de chauffage d'une maison peut également être utilisé pour chauffer l’eau. Deux types de chauffe-eau utilisent ce principe : le système à serpentin sans réservoir et le système à chaleur indirecte. Aucun réservoir de stockage n’est requis pour le système à serpentin car l’eau est chauffée instantanément dans la chaudière du chauffage de la maison. L'eau se réchauffe en circulant dans un échangeur de chaleur dans le corps de la chaudière lorsqu’un robinet d'eau chaude est ouvert. Pendant les mois d’hiver ce système fonctionne bien parce que la chaudière reste chaude. Cependant ce système est moins efficace pendant les mois chauds et dans les climats chauds lorsque la chaudière est peu utilisée. Un réservoir de stockage séparé est alors nécessaire avec un chauffe-eau indirect. Comme dans le cas précédent, l’eau est chauffée dans un échangeur de chaleur de la chaudière. Elle se dirige ensuite vers un réservoir de stockage isolé. Comme la chaudière n'a pas besoin d’être utilisée fréquemment, ce système est plus efficace que le système sans réservoir. En fait, quand ces chauffe-eaux sont utilisé avec une chaudière à haut rendement, la combinaison peut fournir l'une des méthodes les moins chères de chauffage de l’eau.

Chauffe-eau solaire

Grâce à des panneaux solaires, l'énergie du soleil peut être utilisée pour chauffer l'eau de votre maison. Selon le climat et la consommation d'eau, un chauffe- eau solaire bien conçu, bien installé et bien entretenu peut répondre à la moitié voire à la quasi-totalité de la demande en eau chaude d'une maison. Un panneau collecteur et un réservoir de stockage constituent les éléments principaux de la plupart des chauffe-eaux solaires. Au-delà de ces éléments communs, les systèmes de chauffage solaire peuvent varier de manière significative dans leur conception. Les différentes conceptions de systèmes peuvent être qualifiés de passifs ou actifs et directs (aussi appelé boucle ouverte) ou indirecte (aussi appelé boucle fermée). Les systèmes passifs fonctionnent sans pompes. Leurs système de contrôle peuvent être plus fiables, plus durables, faciles à entretenir et moins couteux à exploiter que les systèmes actifs. Les systèmes actifs sont équipés de pompes et de systèmes de contrôles pour déplacer des fluides de transfert de chaleur des panneaux capteurs au réservoir de stockage. Les deux systèmes de chauffe-eaux solaires actifs et passifs nécessitent souvent un chauffe-eau additionnel conventionnel comme secours. Une autre option est d’utiliser le système solaire pour préchauffer l’eau dans le système conventionnel. Un système de chauffage solaire direct par collectionneurs d’eau n’est pas approprié dans les climats avec des températures négatives. Un système indirect ne devrait pas poser de problèmes de gel car le fluide dans les capteurs est généralement une sorte d’antigel. Si vous envisagez l'achat d’un système de chauffe-eau solaire, vous pouvez comparer les produits de différents fabricants. Un choix basé sur seulement la réputation n’est pas un gage de succès. Il faut considérer la conception, le dimensionnement, l'installation, et la maintenance. C’est l’ensemble qui assure la bonne performance du système. Bien que les prix d'achat et d'installation de chauffe-eau solaires soit généralement plus élevés que ceux des types conventionnels, les couts d'exploitation sont nettement inférieurs.

Critères de sélection

Comme pour tout achat, le choix doit être basé sur un équilibre entre les avantages et les inconvénients des différents chauffe-eaux à la lumière de vos besoins particuliers. Il y a de nombreux facteurs à considérer lors du choix d’un nouveau chauffe-eau. Quelques unes des autres considérations sont la capacité, l'efficacité et le cout.

Évaluation de la capacité

Bien que certains consommateurs basent leur achat sur la taille du réservoir de stockage, la capacité liée à la demande aux heures de pointe est en fait le chiffre le plus important. La demande aux heures de pointe est une mesure de la quantité d’eau chaude requise pendant une heure de pointe. Par conséquent, avant tout, estimer la demande de votre famille aux heures de pointe et cherchez une unité répondant à la demande à ces heures de pointe. Les chauffes- eaux à gaz répondent à une demande de pointe plus élevée que les chauffe-eau électriques de la même capacité de stockage. Par conséquent, il est possible que vous puissiez répondre à vos besoins avec une unité au gaz qui a un une capacité de réservoir de stockage inférieure à une unité électrique répondant à la même demande de pointe. Les chauffe- eaux à gaz les plus efficaces utilisent des configurations non conventionnelles concernant les apports d’air de combustion et les échappements de gaz de combustion. Ces configurations spéciales peuvent toutefois accroitre les couts d’installation.

Classement de l’efficacité

Une fois que vous aurez décidé du type de chauffe-eau qui convient le mieux à vos besoins, déterminez lequel est la plus économe en carburant dans cette catégorie. Le meilleur indicateur de l'efficacité d'un dispositif de chauffage est son facteur énergétique (FE) qui est basé sur l'efficacité de récupération (c’est à dire la mesure de l’efficacité de transfert de la chaleur de la source d’énergie à l’eau qu’on veut chauffer), les pertes en veille (c’est à dire le pourcentage de la chaleur perdue par heure par l’eau stockée par rapport à la chaleur de l’eau) et enfin les pertes liée aux cycles de fonctionnement. Plus le FE est élevé, plus le chauffe-eau est efficace. Les chauffe-eaux électriques ont un FE compris entre 0,7 et 0,95, ceux à chauffage au gaz ont un FE compris entre 0,5 et 0,6, avec certains modèles à haut rendement autour de 0,8, le chauffage au mazout offre un FE compris entre 0,7 à 0,85. Le FE des chauffe-eaux à pompe à chaleur est comprise entre 1,5 à 2,0. La documentation des fabricants donne généralement le classement FE des appareils. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez l'obtenir en contactant une association de fabricants de ce type d’appareils. Parmi les autres caractéristiques d'efficacité énergétique on doit considérer l’achat de réservoirs isolés d'au moins 1,5 pouces (3,8 centimètres) de mousse isolante et le classement d'efficacité énergétique.

Comparaison des coûts

Un autre facteur important dans l'esprit de nombreux consommateurs est celui du cout. Le cout doit inclure l’achat, l'entretien et les dépenses de fonctionnement. Au moment de choisir entre les différents modèles, il est sage d'analyser le cout du cycle de vie; soit le total des couts et des avantages associés à un achat au cours de sa durée de vie estimée. Les unités avec des garanties prolongées ont généralement un prix plus élevé. Souvent le chauffe-eau le moins cher à l'achat est le plus couteux à exploiter.

 

 

 

Top>>

Ne payez plus un sou de loyer à votre propriétaire


« Si vous êtes comme la plupart des locataires, vous vous sentez pris au piège entre les murs d'une maison ou d'un appartement qui semble ne pas vous appartenir. »


C'est un rêve que nous avons tous : Être propriétaire de notre maison et de ne plus payer de loyer. Mais, si vous êtes comme la plupart des locataires, vous vous sentez pris au piège entre les murs d'une maison ou d'un appartement qui semble ne pas vous appartenir. Comment pourriez-vous l'être lorsque vous ne pouvez pas planter un clou ou deux sans problème. Vous vous sentez pris dans un engrenage sans aucune possibilité d'en sortir et d'être propriétaire de votre maison.

Ne vous sentez plus pris au piège

Peu importe depuis combien de temps vous louez ou à quel point votre situation financière peut sembler insurmontable. La vérité est qu'il y a quelques faits peu connus qui peuvent vous aider à venir à bout des obstacles et à changer votre statut de locataire à propriétaire. Avec cette information, vous commencerez à voir comment vous pouvez :

  • épargner pour un acompte;
  • ne plus remplir les poches de votre propriétaire;
  • ne plus gaspiller des milliers de dollars en loyer.

6 faits peu connus qui peuvent vous aider à acheter votre première maison

Le problème qui se pose à la plupart des locataires n'est pas leur capacité à payer un paiement mensuel. Tout le monde sait qu'il s'agit d'une obligation mensuelle. Le problème est d'accumuler suffisamment de capital pour effectuer un acompte sur quelque chose de plus permanent.

Mais épargner cette somme forfaitaire n'a pas besoin d'être aussi difficile que vous le croyez. Considérez les 6 points importants suivants :

1. Il est possible que vous puissiez acheter une maison avec un acompte beaucoup plus modique que vous croyez.

Il y a certains programmes gouvernementaux provinciaux ou fédéraux (comme les programmes pour acheteurs de 1re fois) pour aider les gens à accéder au marché du logement. Vous pouvez vous qualifier en tant que premier acheteur même si votre conjoint ou conjointe a déjà été propriétaire, tant que votre nom n'a jamais été enregistré. Assurez-vous que votre agent immobilier est bien renseigné à ce sujet et qu'il peut vous offrir des programmes pour vous aider à choisir.

2. Il est possible que vous puissiez demander à votre prêteur de vous aider avec votre acompte et les frais de clôture.

Bien que vous n'ayez pas suffisamment d'argent comptant pour un acompte, mais si vous n'avez aucune dette et que vous possédiez un bien incontestable (par ex. une voiture), il est possible que votre établissement de crédit puisse vous aider à payer l'acompte de votre maison en le garantissant par ce bien.

3. Il est possible que vous puissiez trouver un vendeur qui vous aiderait à acheter et à financer votre maison.

Certains vendeurs peuvent accepter de contracter un deuxième prêt hypothécaire pour vous en tant que « reprise par le vendeur ». Dans ce cas, le vendeur devient votre établissement de prêt. Au lieu de payer à ce vendeur une somme forfaitaire pour sa maison, vous effectuerez un versement hypothécaire mensuel.

4. Il est possible que vous puissiez créer un acompte en argent comptant sans contracter une dette.

En empruntant de l'argent pour certains investissements jusqu'à un niveau spécifié, vous pouvez générer une déclaration de revenus considérable pour vous-même que vous pourrez utiliser comme acompte. Bien que l'argent emprunté pour ces investissements soit en fait un prêt, le montant mensuel payé peut être modique et l'argent investi dans la maison et dans l'investissement vous appartiendra à la fin.

5. Vous pouvez acheter une maison même si vous avez des problèmes avec votre cote de crédit.

Si vous pouvez réussir à réunir un montant supérieur à l'acompte minimum requis ou que vous puissiez sécuriser l'emprunt avec un avoir propre équivalent, de nombreuses institutions financières prendront en considération votre demande de prêt hypothécaire. Autrement, une hypothèque « reprise avec le vendeur » pourrait également vous aider.

6. Vous pouvez et devez obtenir un prêt pré-autorisé pour une maison avant de commencer à chercher une maison.

La pré-autorisation est simple et vous permet d'avoir l'esprit tranquille lorsque vous magasinez pour votre maison. Les spécialistes en prêt hypothécaire peuvent obtenir une pré-autorisation par écrit pour vous sans frais et sans obligation, simplement par téléphone. Mieux qu'une approbation verbale de votre établissement de prêt, une approbation par écrit est aussi valable que l'argent en banque. Elle comprend une demande de crédit remplie et un certificat qui vous garantit un prêt hypothécaire de niveau spécifié lorsque vous trouverez la maison que vous cherchez. Traitez uniquement avec un professionnel spécialiste en prêt hypothécaire. Vous assurer de la contribution de ses services peut faire la différence entre obtenir un prêt hypothécaire et être coincé pour toujours dans l'engrenage de locataire. Habituellement, il n'y a aucuns frais ni obligation pour demander des renseignements.

Vous devez être conscient des nombreux problèmes importants qui vous touchent en tant que locataire. Pourquoi continuer à perdre des milliers de dollars en loyer lorsque vous pouvez prendre quelques minutes pour discuter avec votre agent de vos besoins particuliers pour cesser de louer et commencer à posséder.

Cette conversation ne vous coûte absolument rien. Évidemment, vous ne devriez pas vous sentir obligé d'acheter une maison après avoir lu ce rapport. Mais, en prenant le temps d'examiner vos options et de vous renseigner sur les moyens d'achat d'une maison, imaginez à quel point vous serez préparé et détendu lorsque vous serez prêt à franchir cette importante étape.

 

 

Top>>

Conseils importants pour que vous puissiez vivre en sécurité dans votre maison

Votre maison est beaucoup plus qu'une simple structure physique. C’est l'endroit où vous construisez vos souvenirs, où les rêves sont partagés, où des vies entières sont vécues. Beaucoup de souvenirs y sont conservés – comme par exemple la vidéo des premiers pas de votre bébé, la broche de grand-mère ou les vieilles photos de famille – ils ne peuvent tout simplement pas être remplacés. Voilà pourquoi il est important de tout faire pour protéger votre maison contre le feu et le vol.

Prévention des incendies

La plupart des incendies peuvent être évités. Tout d'abord, penchons-nous sur les principales causes d'incendies résidentiels.

  • Les feux de cuisson. Les feux de cuisson présentent un grave danger. En cuisinant il faut toujours rester à proximité de l’appareil de cuisson. Évitez de porter des manches amples pendant la cuisson. Elles peuvent s’enflammées sur un brûleur ou une éclaboussure de matière grasse. Vous devez également éloigner les rideaux et autres matériaux inflammables des appareils de cuisson. Ne jamais mettre de l'eau sur un feu de matière grasse ou d’huile. Vous risqueriez de provoquer des éclaboussures de matières grasses qui pourraient vous bruler ou propager le feu. Il faut étouffer un tel feu avec un couvercle ou autre casserole, puis éteindre le brûleur. Laissez le couvercle en place jusqu'à ce qu'il ait complètement refroidi.

  • Équipement portatif de chauffage et chauffage des locaux. Le chauffage au bois, au kérosène, au propane et les radiateurs électriques peuvent enflammer les rideaux, les vêtements et autres objets inflammables. Éloignez tout ce qui peut brûler d’au moins 1 mètre des équipements de chauffage. Arrêter les appareils de chauffage avant de quitter la pièce ou d'aller au lit. Lorsque vous achetez un appareil de chauffage, assurez-vous qu'il a été testé et approuvé par un organisme reconnu.

  • Négligence des fumeurs. Les cigarettes sont la principale cause de décès par le feu. Ne fumez jamais au lit ou dans un endroit où vous pourriez vous endormir. En outre, utilisez des cendriers profonds afin qu’une cigarette allumée ne puisse tomber du cendrier sur un tapis ou un meuble. Il est aussi prudent de mettre de l'eau dans un cendrier avant de jeter les cendres dans la poubelle. Un mégot de cigarette allumé pourrait en effet mettre le feu à la poubelle.

  • Câblage électrique. Vous ne pouvez pas voir les fils cachés à l'intérieur des murs et des plafonds, mais il y a des signes avant-coureurs de problèmes électriques. Si les lumières baissent d’intensité ou clignotent, si les fusibles sautent fréquemment ou si vous notez que des étincelles se produisent lorsque des appareils sont branchés ou débranchés, consultez un électricien. Les cordons électriques défectueux peuvent également déclencher un incendie ou provoquer un choc électrique. Ne jamais laisser passer les cordons électriques sous un tapis ou des meubles lourds. La pression peut fissurer l'isolation et couper les fils. Ne surchargez pas les prises.

  • Les enfants et les allumettes. Les enfants jouant avec des allumettes ou des briquets sont la principale cause de décès par le feu des enfants de 5 ans et moins. Entreposez ces éléments en hauteur, de préférence dans une armoire fermée à clef, hors de la vue et de portée des jeunes enfants. Enseignez aux enfants plus âgés comment gérer de façon responsable les allumettes.

  • Dangers durant les fêtes. Les décorations et les bougies représentent un risque particulier pendant la période des fêtes. Si vous achetez un véritable arbre de Noël, choisissez-en un vert et frais et arrosez le tous les jours. Avec un arbre artificiel, choisissez un arbre fait de matériaux ignifuges. Mettez les bougies loin de tout ce qui peut brûler et éteignez les lorsque vous quittez la pièce ou allez au lit. Les feux d’artifices méritent également une mention spéciale. Ils mettent en danger la vie, votre intégrité physique et mettent vos biens en danger. Évitez les amateurs qui déclenchent des feux d'artifice. Au lieu de cela, assistez à des démonstrations publiques menées par des artificiers qualifiés. Même les pétards sont dangereux car ils brûlent à 1200 F.

Il y a encore quelques autres précautions simples et pleines de bon sens que vous pouvez prendre pour réduire les chances d'un incendie à la maison:

  • Ne jamais entreposer ou utiliser de l'essence dans la maison. L'essence est seulement un carburant pour moteurs. Entreposez seulement de petites quantités dans un contenant approuvé et conçu pour stocker l'essence. L’entreposage doit se faire à l'extérieur de la maison, de préférence dans une remise isolée et verrouillé. Essuyer immédiatement les déversements et ne jamais faire le plein à proximité des moteurs à proximité d’une source de chaleur, d’étincelles ou de cigarettes allumées.

  • Ne surchargez pas les prises électriques.

  • Ne pas utiliser des ampoules de plus grande puissance que celle autorisée par l’appareil d’éclairage.

  • Ne pas laisser s’empiler des matériaux combustibles tels que les journaux et les chiffons dans des caves et des garages.

  • Laissez suffisamment d'espace autour des appareils électroménagers et des téléviseurs. Ils peuvent surchauffer et prendre feu.

  • Utilisez les barbecues au gaz et au charbon avec prudence. Utilisez les loin des structures, en particulier lors de leur utilisation. Ne jamais ajouter de produits combustibles alors que l’appareil est en fonction.

Sécurité des cheminées

Si votre maison a une ou plusieurs cheminées, des précautions particulières peuvent vous aider à faire des feux de cheminée en toute sécurité:

  • Ne jamais bruler du charbon de bois ou utiliser un Hitachi dans votre foyer. Les deux produisent du monoxyde de carbone qui peut être mortel.

  • Protégez-vous des étincelles en fermant l'ouverture d'une cheminée avec des portes vitrées ou avec un écran solide.

  • Ne jamais fermer le conduit alors qu’un feu couve toujours. De monoxyde de carbone pourrait s’accumuler.

  • Ne jamais utiliser d'essence, de kérosène ou de l'essence à briquet pour allumer un feu. Ne brûlez que du bois sec et du bois dur. Pour plus de sécurité, allumez les feux avec des allumettes à longue tige.

  • Faites inspecter votre foyer et la cheminée annuellement. Ils doivent être correctement ventilés et sans blocage. Faites les nettoyer lorsque nécessaire.

  • Équipez le dessus de la bouche de votre cheminée avec une protection pour empêcher l’intrusion des oiseaux et des petits animaux tout en retenant les étincelles qui pourraient enflammer votre toit.

  • Assurez-vous que les produits inflammables tels que les journaux, les magazines, tapis et moquettes soit éloignée du foyer.

  • Retirer les décorations de Noël du linteau de la cheminée avant de faire un feu pour éviter que ces décorations s’enflamment.

  • Apprenez aux enfants de ne pas s’approcher du foyer.

  • Ne jamais laisser un feu sans surveillance.

  • Ayez un extincteur à portée de main.

Si un incendie éclate

Les détecteurs de fumée augmentent considérablement la probabilité que vous allez survivre à un incendie. Placez-en un au moins à chaque étage de votre maison et l'extérieur de chaque chambre à coucher. Installez des détecteurs à l'intérieur des chambres pour une protection supplémentaire. Détecteurs doivent être montés au plafond à au moins 10 cm d’un mur. Testez les détecteurs mensuellement et remplacez les piles une fois par an. Pour vous aider à mémoriser, envisagez d'installer de nouvelles batteries lors d’un événement annuel, comme le 1er juillet. Remplacez les détecteurs de fumée tous les 10 ans.

En cas d'incendie, prendre immédiatement des mesures d’urgence. La fumée et les flammes se propagent rapidement. Sortez de la maison tout de suite, puis appelez le service d'incendie de la maison d'un voisin ou d'un téléphone cellulaire. La fumée tue la plupart des victimes longtemps avant que les flammes les atteignent. Utilisez la sortie la plus sécuritaire. Si vous devez vous échapper à travers la fumée, il faut vous baisser et ramper sous la fumée, en gardant la tête à environ 30 à 60 cm du sol.

Si vous n'avez pas encore eu l'occasion de faire un exercice de simulation d'incendie avec votre famille, c’est maintenant le temps de le faire. Aller aussi à votre magasin de matériaux pour acheter des extincteurs. Les extincteurs sont classés selon le type d'incendie pour lesquels ils sont destinés. Vous trouverez le classement affiché sur chaque extincteur. Un extincteur de classe ABC est polyvalent et fonctionne bien contre les petits feux. Gardez-en un dans la cuisine, un dans le sous-sol ou dans le garage. Contactez votre service d'incendie afin d’obtenir une formation. Ne pas essayer de combattre un incendie, sauf si vous savez que vous avez le bon extincteur pour gérer ce type d’incendie. Assurez vous de tourner le dos vers une sortie sécuritaire.

Liste de contrôle de sécurité incendie

Testez-vous avec le petit questionnaire ci-dessous pour vous aider à évaluer le plan de sécurité incendie de votre famille:

  • Suivez-vous les pratiques de prévention des incendies décrites ci-dessus? Portez une attention particulière aux conseils de sécurité en cuisine, le tabagisme, l'utilisation d'équipements de chauffage, le stockage approprié des produits inflammables et les précautions concernant les enfants et les allumettes.

  • Vos détecteurs de fumée sont-ils opérationnels? Vous devriez en avoir au moins un à chaque étage de votre maison. Testez chaque détecteur mensuellement, et remplacez les piles annuellement.

  • Faites-vous régulièrement des exercices d’urgence incendie? Plusieurs fois par an, demandez à votre famille de quitter votre maison en toute sécurité et rapidement comme ils devraient le faire en cas d'urgence. Désigner un lieu de rencontre pour tous les membres de la famille une fois qu'ils sont hors de la maison.

  • Avez-vous appris à vos enfants à "arrêter, tomber et rouler"? Dans le cas où leurs vêtements prendraient feu, les enfants (et les adultes) doivent s’arrêter, tomber et rouler sur le sol, couvrir leur visage et rouler à plusieurs reprises ou d’avant en arrière pour éteindre le feu. Ils doivent continuer à se rouler jusqu'à ce que l'incendie soit éteint.

  • Avez-vous prévu une autre voie d'évacuation? Il est important d'avoir au moins deux issues de secours de chaque pièce de votre maison, souvent c’est une porte et une fenêtre. Entrainez vous à les utiliser afin de vous assurer que vous pourrez le faire en cas d’urgence.

  • Pouvez-vous sortir en toute sécurité du deuxième étage? Une échelle flexible ou autre système facilement accessible pourrait vous aider à vous échapper du deuxième étage de votre maison en cas d'incendie.

  • Savez-vous comment utiliser vos extincteurs? Vous devez savoir où ils se trouvent et vous devez lire les instructions d'utilisation avant que vous ayez besoin de vous en servir.

  • Connaissez-vous le numéro de téléphone de votre service d'incendie local et l'emplacement du téléphone le plus proche en dehors de votre maison? En cas d'incendie, toujours évacuer votre domicile, puis appeler à l'aide d'un téléphone cellulaire ou un autre à proximité.

Prévention du vol

Chaque année, les cambrioleurs volent plus de cinq millions de ménages, la valeur des biens volés sont de plus de 4 milliards $. Des voleurs déterminés peuvent entrer dans à peu près toutes les maisons mais vous pouvez prendre des précautions pour rendre l'infraction beaucoup plus difficile.

  • Faites installer une porte de qualité. La sécurité de la porte ne commence pas avec une bonne serrure mais avec la porte elle-même et son cadre. L’ensemble cadre porte offrant un assemblage faible peut être brisé d’un seul coup de pied et peut être facilement ouvert avec un pied de biche. On peut même arracher l’ensemble porte et cadre du mur. Les portes extérieures fortes sont solides, à âme pleine. Les portes à face de métal sont encore plus sécuritaires.

  • Installez des pênes dormants. Serrures à pêne dormant offrent la meilleure protection pour un prix raisonnable. Les serrures à ressort ordinaires peuvent être ouvertes avec une carte de crédit. Les intrus ne peuvent pas en glisser dans une serrure à pêne dormant car il a une barre de métal solide qui tient dans le chambranle de la porte. Pour être efficace, une serrure à pêne dormant devrait avoir un recul d’au moins 25 mm (ce qui signifie que la barre métallique doit se prolonger d’au moins 25 mm au-delà du bord de la porte). Les portes avec partie vitres présentent un problème de sécurité particulière, car un voleur peut casser la vitre, atteindre l'intérieur et ouvrir la porte. Si les lois locales le permettent, la solution est un double-cylindre de serrure-un qui doit être ouvert avec une clé à l'intérieur comme à l'extérieur. Il ne faut alors pas prendre l'habitude de laisser la clé dans la serrure à l'intérieur. Pour sortir rapidement en cas d'incendie, maintenez la clef près de la porte, mais dans un endroit qui ne peut être atteint de l'extérieur. Vous pouvez l'accrocher sur un clou près du sol où vous pouvez la trouver facilement si un feu se déclare.

  • N’oubliez pas les fenêtres. Les fenêtres et portes vitrées coulissantes doivent également être sécurisés. Rechercher des verrous spécifiquement conçus pour différents styles de fenêtres à votre centre de quincaillerie. Vous pouvez également acheter une porte coulissante en verre et installer un manche à balai ou un morceau de bois de 25 x 50 mm posé dans le rail de la porte lorsque la porte est fermée.

  • Maintenez un éclairage. La présence de projecteurs à l'extérieur réduit le risque de cambriolage en éclairant l'extérieur de votre maison pendant la nuit. Vous pouvez choisir des lumières qui restent allumées toute la nuit ou qui sont sensibles au mouvement et qui s’éclairent seulement quand quelqu'un approche de votre maison. Ces lumières permettent des économies d'énergie et peuvent surprendre un voleur. Des lampes montées sur minuteries à l’intérieur comme à l’extérieur donnent l'impression que quelqu'un est à la maison, même si vous êtes en vacances, au restaurant ou en train de visiter des voisins.

Alarme sonore

Pour une plus grande tranquillité d'esprit, envisagez d'investir dans un système d'alarme installé par un professionnel. Il existe un grand nombre de systèmes d'alarme à des prix qui vont de quelques centaines à plusieurs milliers de dollars. De nombreux installateurs imposent également des frais mensuels de suivi. Ces couts doivent être pris en compte lorsque vous envisagez d’acheter un système. Un système d'alarme résidentiel comprend une combinaison des éléments suivants:

  • Capteurs de périmètre. Ceux-ci sont constitués de cellules photosensibles ou de contacts magnétiques sur les portes et fenêtres qui déclenchent une alarme quand un intrus tente de pénétrer à l'intérieur. Les capteurs de périmètre sont montés sur deux points, tels que le montant de la porte et la porte elle-même. Les détecteurs photosensibles sont activés lorsque quelque chose passe à travers un faisceau de lumière projetée entre les deux points, tandis que les capteurs magnétiques sont activés lorsque le contact est rompu entre les deux points magnétisés.

  • Capteurs de chaleur et capteurs de mouvement. Vous pouvez utiliser des détecteurs de chaleur et de mouvement pour protéger les espaces spécifiques à l’intérieur ou à l'extérieur de votre maison - un couloir menant aux chambres ou votre jardin. Les détecteurs de chaleur répondent à la température du corps. Les détecteurs de mouvement détectent un mouvement.

  • Détecteurs de bris de verre. Ces appareils reconnaissent le bruit de verre brisé. Ils activent l'alarme quand ils détectent verre brisé dans une fenêtre ou une porte.

  • Clavier. Un ou plusieurs claviers vous permettent d’enclencher ou déclencher le système.

  • Alarme sonore. Une puissante alarme sonore permet d’avertir les voisins et la police. Elle indique aussi au cambrioleur qu'il a été détecté, ce qui signifie qu'il va probablement quitter votre maison à la hâte.

Gardez à l'esprit que les fausses alarmes peuvent être un problème. En plus de déranger les voisins et la police en les éloignant de vraies urgences, certaines communautés imposent maintenant des amendes pour fausses alarmes excessives. L'Association nationale d'alarme anti-intrusion et incendie rapporte que près de 80 % des fausses alarmes sont causées par des erreurs de l'utilisateur. Les mesures pour prévenir les fausses alarmes comprennent l’entretien régulier du système et de s’assurer que tous ceux qui ont une clef de votre maison connaissent aussi les codes pour activer et désactiver votre système. La police locale est une bonne source d'informations et de recommandations concernant les systèmes de sécurité. Ils travaillent avec les services de sécurité dans votre région et peuvent vous dire quels types de cambriolages sont les plus courantes dans votre communauté.

Après avoir déterminé quel système d’alarme est le plus adéquat pour vous demandez des références d’un installateur auprès de votre assureur, de votre famille, de vos amis. Demandez des estimés par écrit d’au moins 3 compagnies. Avant d’acheter un système d’alarme faites des recherches sur la réputation de la compagnie qui offre les services de sécurité. Vérifiez depuis quand elle offre ces services, les garanties offertes et leurs couvertures.

Les assurances

Les assurances pour propriétaires ou locataires fournissent de l'argent pour remplacer les biens après un incendie ou un vol. Garder toujours un inventaire à jour de vos biens, y compris les numéros de série. Une façon rapide de le faire consiste à utiliser des photos ou un caméscope. Conserver votre inventaire dans un coffre-fort ou à un autre emplacement à l'extérieur de votre maison. Mettez-le à jour annuellement.

Alors que vous faites l'inventaire de vos objets de valeur, pensez à les faire graver avec votre nom. Cela rend plus facile de retracer les marchandises et de vous les rendre si ils sont volés. De nombreux services de police locaux prêtent des outils de gravure.

La plupart des assureurs vous recommandent d'assurer votre propriété au coût de remplacement. Ils rembourseront alors ce qu'il en coûterait pour remplacer les articles aujourd'hui, au lieu de payer seulement pour leur valeur dépréciée. Vous aurez à payer des primes un peu plus importantes pour cette tranquillité d'esprit. Il est donc recommandé de bien faire ses recherches pour trouver la meilleure police d’assurance au meilleur prix. Vous ne devriez considérer que les entreprises et les agents de bonne réputation. Obtenez au moins trois devis. Certaines entreprises offrent des taux inférieurs si vous avez plus d'un type de couverture avec eux tels que l'automobile et la maison. Réévaluez votre couverture d'assurance chaque année.

 

 

Top>>